Guide d'achat

Matelas de sol pour le bivouac : les informations à connaître avant l'achat

Confortable
Léger
Résistant
guide achat matelas bivouac
Isolant
Sarcophage ou rectangulaire
Compact

Matelas de sol en mousse, autogonflants ou gonflables… Dans l’univers du matelas de bivouac, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses ! Attention, celui-ci constitue un achat à ne surtout pas négliger : en bivouac, le matelas contribue autant -voire plus- à la chaleur produite qu’un sac de couchage. Voici donc toutes les informations que vous devez connaître avant d’acheter votre matelas !

Les types de matelas de sol de bivouac

Les matelas gonflables

Il s’agit de matelas de bivouac qu’il faut gonfler via une valve de gonflage, soit à la bouche directement, soit à l’aide d’un sac de gonflage ou d’une mini-pompe. Ce sont en général les plus onéreux mais aussi les plus légers et les plus performants : ils offrent les meilleures isolations du marché et le meilleur confort. Ils prennent également peu de place une fois vide d’air et pliés dans leur sac de rangement. En contrepartie, les matelas gonflables restent très fragiles du fait de leurs spécificités. Il convient donc d’apporter une attention toute particulière à l’objet en lui-même lors de son installation et de son rangement, mais également au lieu du bivouac en question (terrain rocailleux, humide etc.)

Les matelas autogonflants

Les matelas autogonflants ont la particularité de s’autogonfler jusqu’à environ 70% de leur capacité. Les 30% restants seront donc à votre charge ! Ces matelas sont plus résistants, plus rapides à installer et moins coûteux que les matelas gonflables. En contrepartie, ils sont bien moins compacts, plus lourds et moins confortables puisqu’ils sont en général plus fins que les matelas gonflables. En fait, les matelas autogonflants combinent à la fois les avantages des matelas gonflables et des matelas en mousse, sans toutefois les égaler. Ils peuvent donc se révéler être un bon compromis, si l’on est hésitant sur l’un ou l’autre.

Les matelas en mousse

Ce sont les plus simplistes, que ce soit au niveau de la conception (mousse à alvéoles fermées) qu’au niveau de l’installation : il suffit simplement de les déplier ! En ce qui concerne leur rangement, ils se roulent ou se plient en accordéon. Points forts : les matelas en mousse sont ultra-légers, robustes et durables puisqu’ils ne craignent pas les crevaisons. Points faibles : ils sont assez encombrants et offrent généralement une isolation thermique moindre comparé aux autres catégories de matelas de bivouac. Ils sont le plus souvent au format triangulaire.

Les caractéristiques d'un matelas de bivouac

Les différentes formes et dimensions

Il existe deux formats principaux de matelas : la forme sarcophage et la forme triangulaire. La forme sarcophage est la plus utilisée car elle est prévue et adaptée à 100% pour le bivouac et l’itinérance au vu de ses caractéristiques. Il s’agit d’un matelas large au niveau des épaules et plus étroit au niveau des jambes et des pieds. Les matelas de ce format-là sont donc de purs matelas de bivouac et d’aventures minimalistes, en mettant l’accent sur l’isolation et le faible encombrement plutôt que sur le confort de la partie basse du corps. La forme sarcophage est donc vraiment optimisée pour le bivouac léger.

À l’inverse, la forme rectangulaire se concentre avant tout sur le confort du bivouaqueur : la largeur du matelas est identique sur toute sa longueur, des épaules aux pieds. Les matelas au format triangulaire sont donc plus lourds et légèrement plus encombrants, mais offrent un confort inégalé. À noter que la plupart des matelas de bivouac sont uniquement disponibles au format sarcophage ou au format triangulaire.

Les tailles de matelas possibles

Les matelas de bivouac s’adaptent aussi au physique et à la morphologie de tous les pratiquants. On trouve ainsi, par matelas, de nombreuses déclinaisons en termes de taille et de dimensions. Il n’y a pas un consensus clair entre les fabricants en ce qui concerne les différentes tailles de matelas de bivouac proposées à la vente. Néanmoins, voici ci dessous celles que l’on retrouve le plus souvent et qui, selon nous, correspondent au plus grand nombre.

Regular

Il s’agit de la taille standard, celle qui est censée convenir au plus grand nombre d’entre nous.

Small

Généralement les mêmes dimensions en largeur qu’une taille Regular, mais le matelas est beaucoup plus court en longueur (environ 120 cm). Parfait pour les minimalistes et les plus extrémistes d’entre nous, pour qui le poids passe avant le confort.

Regular Wide

Les mêmes dimensions en termes de longueur qu’une taille Regular, mais avec plus de largeur au niveau des épaules. Taille particulièrement adaptée aux physiques larges, donc.

Large

Des dimensions avant tout pensées pour des personnes de grande taille (plus de 185 cm)

L'épaisseur du matelas, un enjeu de confort

Enfin, tous les matelas de bivouac ne se valent pas en termes d’épaisseur et donc de confort. Même si on trouve le plus souvent des matelas avec une épaisseur située entre 5 et 7 cm, certains fabricants proposent des modèles taillés pour le confort en toutes circonstances, avec une épaisseur dépassant parfois 10 cm. Attention : un matelas de sol épais sera forcément plus confortable, mais n’aura pas systématiquement une meilleure isolation !

Plusieurs structures de matelas existent

La plupart des matelas de sol pour le bivouac sont constitués de boudins d’air plus ou moins importants, disposés soit à la verticale soit à l’horizontale. L’isolation thermique d’un matelas, sa R-Value (voir plus bas), se fait en grande partie via la structure intérieure de celui-ci : alvéoles, cloisons triangulaires, cloisons maillées etc. Plusieurs structures existent. Dans la même idée, certains matelas très isolants comportent également du duvet, avec tous les avantages et les inconvénients que ce dernier implique (à savoir un très fort pouvoir isolant mais également une grande fragilité face à l’humidité).

La plupart des matelas de sol possèdent une valve anti-retour pour éviter la perte d’air lors du gonflage de ce dernier, que le matelas ai une ou deux valves. Enfin, il n’est pas rare que des patchs antidérapants soient présents sur le dessus du matelas afin de limiter les glissements intempestifs du sac de couchage pendant la nuit et de réduire ainsi son confort et le pouvoir isolant du matelas.

La R-Value, indicateur de référence pour évaluer l’isolation thermique d’un matelas

Une norme universelle de résistance thermique

Un matelas de bivouac ne sert pas uniquement à vous protéger des aspérités du sol et à vous rendre la nuit plus confortable. Il sert aussi et surtout à vous isoler du froid émanant du sol. Pour mesurer cela, il existe une norme universelle indiquant le pouvoir isolant d’un matelas de sol : la R-Value. Ne vous fiez pas à ce terme un peu barbare : il s’agit simplement d’une indication sur une échelle de 0 à 10 de l’isolation thermique d’un matelas. Tous les fabricants de matelas ont l’obligation de l’utiliser pour présenter de manière équitable l’isolation de leurs matelas. À la loyale, donc. Pour l’acheteur, la comparaison entre différents articles de ce type est donc plus simple, rapide et juste depuis l’instauration -et l’uniformisation- de cette norme. 

Quelle utilisation ?

Pour une utilisation purement estivale, un bivouaqueur se contentera d’une R-Value comprise entre 1 et  3. Pour une utilisation 3 saisons, il s’agira plutôt d’un matelas compris entre 3 et 5. Enfin, pour du bivouac hivernal ou par grand froid, la R-Value sera d’au moins 5 voire 6 pour une isolation thermique très élevée afin de contrer efficacement le froid produit par la neige ou la glace au sol. Ne vous fiez donc pas à certaines terminologies marketing employées par les marques dans les noms de leurs produits, qui utilisent à outrance et galvaudent le terme insulated (isolé) alors que la R-Value n’est pas forcément au rendez-vous.

Un élément important : la R-Value se cumule et peut s'additionner ! Vous pouvez donc sans problème utiliser deux matelas en cas de nécessité et votre isolation s’en trouvera bien meilleure. Par exemple, il est n’est pas rare de voir des personnes utiliser un matelas en mousse en plus de leur matelas principal, leur procurant ainsi un gain non négligeable de R-Value et donc d’isolation thermique vis-à-vis du sol.

Les marques de confiance présentes sur le marché

Il s’agit ici de marques outdoor ayant obtenu leurs galons grâce à des produits de qualité, un vrai savoir-faire et à l’approbation unanime des pratiquants de sports outdoor et de bivouac. L’idée n’est pas de toutes les citer, mais simplement de vous faire une petite sélection des marques que l’on considère comme fiables à 100%.

Sans contestation possible, c’est le fabricant qui revient le plus souvent lorsqu’il s’agit de parler matelas de sol. La marque américaine propose une gamme complète de matelas de bivouac, couvrant ainsi la plupart des besoins des pratiquants. Pour la petite histoire, Thermarest est à l’origine du tout premier matelas autogonflant du monde. Vous pouvez donc vous y fier les yeux fermés !

La marque australienne est l’une des marques les plus connues dans l’univers du bivouac, de l’itinérance et de l’outdoor en général. Logiquement, Sea to Summit est présent sur le marché des matelas de bivouac avec de nombreuses références et matelas de qualité pour toutes les saisons.

Bien connue des bivouaqueurs, Exped est une marque suisse relativement jeune (fondée en 1997) qui propose depuis ses débuts un choix important de matériels de bivouac, de trekking et d’expédition. On la retrouve sur ce segment avec des matelas de bivouac et de camping adaptés à toutes les pratiques.

Plus confidentielle même si sa notoriété tend à augmenter en France, la marque américaine Nemo est spécialisée dans le bivouac et ses nombreux équipements. La gamme de matelas Tensor est parmi les plus prisées des connaisseurs !

Fondée à Turin en 1870, Ferrino fait partie des marques pionnières en ce qui concerne le matériel de camping et de bivouac. Sa longévité est dûe à la qualité de ses produits, son expertise et son savoir-faire. Vous ne vous tromperez pas en faisant confiance à Ferrino.

Comment choisir le matelas de bivouac idéal selon votre pratique ?

Pas simple à répondre ! Le choix d’un matelas idéal pour vous dépend de très nombreux critères, comme votre pratique sportive dominante, votre niveau, la ou les saisons d’utilisation, le confort désiré, les caractéristiques du matelas lui-même (dimensions, encombrement une fois plié, poids) ou encore votre budget. Il est donc primordial de bien vous renseigner avant d’effectuer l’achat. Avec les informations obtenues, il ne vous restera plus qu’à arbitrer selon vos priorités et vos critères, et choisir ainsi votre futur matelas de manière pertinente et appropriée selon votre utilisation.

Un matelas pour une utilisation estivale

Pour des aventures uniquement estivales (randonnée sur deux jours, trekking) en plaine et à faible altitude (inférieure à 1500 mètres), vous pouvez choisir sans problème pour un matelas en mousse, autogonflant ou gonflable avec une R-Value comprise entre 1 et 2. Pour des altitudes supérieures à 1500 mètres, une R-Value comprise entre 2 et 3 s’imposera. Dans ce cas, si la seule légèreté est votre priorité, optez pour un matelas mousse. Si l’encombrement et le confort font partie de vos préoccupations, optez plutôt pour un matelas gonflable.

Un matelas pour une utilisation 3 saisons

Pour un bivouac automnal ou printanier, nous vous recommandons l’utilisation d’un matelas gonflable ou autogonflant avec une R-Value comprise entre 3 et 5. Et oui, il n’est pas rare d’apercevoir quelques gelées dès septembre ! Ces matelas conviennent parfaitement pour une utilisation dite de 3 saisons, à savoir le printemps, l’été et l’automne. Ils sont très polyvalents donc !

Un matelas pour des bivouacs hivernaux

Un matelas 4 saisons, avec une R-Value supérieur à 6 s’imposera naturellement lors d’un bivouac hivernal à ski ou en raquettes, voire lors d’un bivouac automnal et printanier en conditions fraîches (lieu de bivouac proche d’un glacier ou températures anormalement basses, par exemple). Ici, l’idéal est d’utiliser un matelas de sol gonflable, qui est le type de matelas le plus performant pour ces conditions particulières.

guide-achat-matelas-img

Si vous êtes adeptes des lieux de bivouac escarpés ou caillouteux, attention aux matelas gonflables ! Et oui, terrain escarpé = danger de crevaison pour les matelas gonflables, puisqu'il s'agit des matelas les plus fragiles. Dans cette situation, il serait donc plus approprié d’opter pour un matelas en mousse ou au pire, autogonflant.

En résumé, et vous l’aurez compris, il n’y a pas de réponse toute faite à cette interrogation puisque le choix final du matelas n’appartient qu’à vous. Vous devez donc nécessairement savoir quelle sera votre pratique et votre utilisation dominante avant d’effectuer l’achat de votre futur matelas de sol pour bivouac !

L'essentiel en 3 points

Quoi retenir ?

Ce guide d’achat vous a présenté tout ce qu’il faut savoir en termes de caractéristiques avant d’effectuer l’achat d’un matelas de sol pour le bivouac. On le sait, la dernière chose qu’un acheteur souhaite, c’est de se tromper d’article. Alors on espère vraiment que ce guide vous a aiguillé dans la réflexion et le choix de votre futur matelas, celui qui correspond à 100% à votre pratique et à vos critères.

Et après le matelas, le sac de couchage ! Vous êtes perdu face aux (très) nombreuses références de sacs de couchage ? Lisez notre guide d’achat d’un sac de couchage dédié au bivouac !