Guide d'achat

Quel réchaud à gaz de bivouac pour ma pratique ?

Performant
Léger
Compact
guide achat réchaud gaz
Durable
Peu consommateur
Butane ou propane

Le réchaud à gaz est une pièce importante dans la panoplie du bivouaqueur, de par son utilité et son essentialité. Néanmoins, ses caractéristiques sont parfois difficiles à appréhender et à comparer. Alors voici ici toutes les clés pour effectuer sans embûche l’achat de votre futur réchaud à gaz de bivouac.

Le réchaud à gaz : un équipement essentiel pour le bivouac

Le réchaud, un appareil essentiel pour un bivouac réussi

Le réchaud à gaz est la pièce maîtresse du système de cuisson lors d’un bivouac. Combiné avec la bouteille de gaz et la popote, le réchaud permet de cuire n’importe quel aliment lors d’un bivouac. D’ailleurs, on sous-estime vraiment l’importance de manger chaud en bivouac, tant cela fait du bien à notre organisme et à nos papilles après une longue journée d’effort.

Un équipement puissant et compact

Le réchaud à gaz est donc un appareil de cuisson puissant mais suffisamment léger et compact pour pouvoir être transporté facilement. On peut facilement régler sa puissance pour adapter celle-ci à la cuisson. Pour le faire fonctionner, de nombreux types de gaz sont utilisés : le butane (utilisation possible jusqu’à 0°C), l’isobutane (jusqu’à -12°C), le propane (jusqu’à -40°C), le gaz naturel ou encore le GPL (gaz de pétrole liquéfié. En bivouac léger, on utilise surtout le butane et le propane. Bien souvent, les bouteilles de gaz comportent un mélange de ces différents gazs (par exemple, butane-propane) pour une polyvalence accrue. 

Attention : chaque réchaud a un type de gaz attitré pour fonctionner. Il ne pourra donc pas être utilisé avec n’importe quelle autre bouteille de gaz. À vous de bien vous renseigner sur ce point !

Les types de réchauds à gaz pour le bivouac

Plusieurs types de réchauds à gaz existent sur le marché pour répondre aux divers besoins et attentes des bivouaqueurs et randonneurs à pied, à vélo ou à ski. Voici plus d’informations à ce sujet !

Le réchaud à gaz classique

Le réchaud à gaz classique comprend un brûleur autour duquel se trouve des bras dépliables (3 voire 4 selon les modèles). Ces bras peuvent être dentelés pour une meilleure accroche de la popote ou de la casserole utilisée. Un robinet (une manette) permet de facilement régler la puissance de sortie du gaz pour un contrôle total de la flamme et donc de la cuisson. Certains de ces réchauds comprennent un piezo intégré permettant un allumage sans briquet pour plus de facilité en cas de pluie ou de vent.

réchaud gaz bivouac

Généralement livré avec sa boîte de rangement, le réchaud à gaz classique n’est pas le plus léger ni le plus compact du marché, mais sa fiabilité en toutes circonstances en fait une très bonne option pour les randonneurs et les bivouaqueurs qui ne sont pas au gramme près.

Le réchaud à gaz ultra-léger

Apparu il y a quelques années, le réchaud à gaz ultra-léger se veut minimaliste au possible. Souvent de très petite taille comparé à un réchaud classique et bien plus léger, le réchaud ultra-léger (en général, moins de 100 grammes !) est assez performant pour une utilisation en bivouac. Il reste néanmoins très fragile de par sa construction et a donc une longévité moindre. Ce type de réchaud est généralement livré avec une simple pochette en tissu en guise de protection.

réchaud gaz léger

Malgré ces quelques inconvénient, le réchaud à gaz ultra-léger trouve cependant grâce auprès des randonneurs et trekkeurs estampillés “MUL” (marche ultra-légère) qui misent tout sur la légèreté et s’accommodent donc du strict minimum.

Le réchaud à gaz déporté

Parfois appelé “araignée”, le réchaud à gaz déporté n’est ni plus ni moins qu’un réchaud classique qui ne se fixe pas directement au-dessus d’une bouteille de gaz, mais à côté grâce à la présence d’un tuyau en métal flexible. Cela permet ainsi une plus grande stabilité et un confort accru.

réchaud gaz déporté

Ses atouts ? En premier lieu, sa facilité d’installation ! Et oui, la bouteille de gaz n’étant plus directement présente sous le réchaud, l’ensemble est moins haut et donc moins sujet à la perte d’équilibre. On passe ainsi moins de temps à trouver une surface plane pour l’installer correctement ! Ensuite, on note forcément un gain de sécurité non négligeable, le combustible étant éloigné du brûleur et le réglage de la puissance se faisant loin de la flamme elle-même. Enfin, et contrairement aux réchauds classiques, le réchaud déporté permet d’utiliser sans problème des casseroles de grande taille, un atout idéal lors de bivouacs en famille ! 

Le réchaud à gaz déporté a donc plus d’un atout dans sa manche, lui permettant une très grande polyvalence en termes d’utilisation.

Les Jetboils, une innovation vraiment appréciable

La marque américaine Jetboil est à l’origine d’un type de réchaud à gaz bien particulier : le réchaud avec popote intégrée et isolée.

réchaud gaz jetboil

Ce système de popote intégrée au réchaud offre, grâce à une isolation propre, une protection totale face au vent ou aux intempéries. À la clé : un temps de cuisson réduit et donc une consommation moindre de gaz. Des avantages qui ont leur importance en trek de plusieurs jours ! Un trépied est aussi présent et garantit la bonne stabilité du tout. Les Jetboils sont aussi très compacts : le système Jetboil permet de ranger brûleur, cartouche et trépied directement à l’intérieur de la popote de cuisson et donc de ne faire qu’un. L’encombrement est limité ! Pour une utilisation optimale, il est recommandé d’utiliser une cartouche de gaz de la marque Jetboil même si toutes les cartouches à vis fonctionnent tout de même avec ce système à part.

Les Jetboils offrent donc des avantages non négligeables, tout en étant performants et résistants. On note toutefois un poids et un prix d’achat forcément plus élevé qu’un réchaud à gaz classique.

En bivouac, il n’y a pas que le réchaud qui compte !

Avoir un système de cuisson adapté à votre réchaud est tout aussi important que le réchaud lui-même. Car c’est bien l’intégralité de votre système de cuisson -et pas seulement le réchaud- qui fera le succès (ou l’échec…) de votre repas de bivouac !

Un système de cuisson adapté, vous dites ?

Qu’est-ce que l’on veut dire par « système de cuisson adapté”  ? Et bien tout simplement que votre ensemble réchaud-bouteille de gaz-popote doit pouvoir fonctionner de manière optimale et pertinente : la bouteille de gaz doit pouvoir parfaitement fonctionner avec le réchaud, qui lui doit pouvoir chauffer votre popote de manière totalement optimisée.

Inutile donc d’associer un réchaud ultra-léger de petite taille et de moins de 100 grammes à une popote d’une contenance d’1 litre ou plus : vous allez perdre à la fois du temps et du gaz puisque le réchaud aura du mal à chauffer convenablement le contenant de votre popote. Apportez donc une attention particulière à cela lors de vos achats relatifs à la cuisson en bivouac !

De la même manière, le système de cuisson se choisit aussi par votre pratique du bivouac. Est-elle seulement occasionnelle ou plutôt intensive ? Dans ce dernier cas, certains réchauds et popotes d’entrée de gamme ne sont tout simplement pas faits pour une utilisation intensive et vous risquez d’être déçu en y observant une usure prématurée. Tous les appareils de cuisson dédiés au bivouac ne se valent pas !

Ce que vous devez savoir à propos du réchaud à alcool

Nous avons remarqué que de nombreux randonneurs ont tendance à confondre les réchauds à gaz avec les réchauds à alcool et à ne pas en connaître les différences. Ces deux types de carburants pour réchaud peuvent répondre aux mêmes besoins, mais il est tout de même nécessaire de bien savoir les distinguer. Voyons y plus clair.

Les avantages du réchaud à alcool face au gaz

Très répandu dans les pays nordiques, le réchaud à alcool fonctionne comme son nom l’indique avec de l’alcool, qui peut être liquide, solide (en tablette) ou en gel. On dénombre plusieurs avantages face au réchaud à gaz.

On comprend donc mieux pourquoi de plus en plus de bivouaqueurs s’équipent d’un réchaud à alcool, qui offre quasiment les mêmes bénéfices qu’un réchaud à gaz dans des conditions favorables !

Les inconvénients du réchaud à alcool

En ce qui concerne les inconvénients (et oui, il en faut bien !), il est à noter que par temps froid, un préchauffage sera nécessaire, rendant la cuisson forcément plus longue. De plus, le temps d’ébullition est généralement plus long qu’avec un réchaud à gaz et le réglage de la puissance est moins précis et demande une certaine habitude.

Bien sûr, il existe d’autres combustibles pour réchaud (essence, pétrole, kérosène, bois, multicarburants, etc.) mais leur utilisation en bivouac reste marginale et peu pertinente.

Les marques de réchauds à gaz que nous vous recommandons

De très nombreuses marques proposent des systèmes de cuisson complets dans leur gamme de camping ou de bivouac. Cependant, toutes ne se valent pas en ce qui concerne les réchauds à gaz.

Voici donc notre modeste sélection de fabricants qui valent la peine d’être cités pour leur savoir-faire et la qualité de leurs produits : MSR, Campingaz (une marque française bien connue des campeurs), Primus, Décathlon (avec sa marque spécialisée Forclaz), 360°, Jetboil et enfin Optimus. Ces marques proposent une gamme complète de réchauds à gaz : vous devriez donc trouver votre bonheur parmi cette liste. Vous pouvez donc vous fier à celle-ci les yeux fermés.

Les clés pour choisir un réchaud à gaz adapté à votre prochain bivouac

Vous devriez déjà y voir plus clair désormais ! Reste maintenant à définir votre besoin principal et vos attentes vis-à-vis de votre futur réchaud à gaz, notamment selon la pratique sportive que vous envisagez.

Quels critères prioritaires ?

À l’inverse de la plupart des équipements de bivouac, ici, ce n’est pas la saison d’utilisation qui doit orienter l’achat de votre réchaud à gaz de bivouac Nous vous recommandons plutôt de réaliser un arbitrage entre les critères suivants : poids, puissance, compacité et compatibilité entre les différents types de bouteilles de gaz. Ce sont avant tout ces caractéristiques qui nous paraissent les plus importantes dans l’achat d’un réchaud. À vous de jouer donc !

Votre pratique en question

Vous souhaitez avant tout de la légèreté et de la compacité, quitte à faire potentiellement une concession sur la durée de vie ? Orientez-vous vers un réchaud à gaz ultra-léger. Vous ne serez pas déçu !

À l’inverse, vous êtes plutôt un randonneur ou un bivouaqueur classique et vous souhaitez surtout mettre l’accent sur la simplicité d’utilisation et la rapidité d’installation ? Dirigez-vous vers un réchaud à gaz classique. Celui-ci saura répondre à vos attentes et ce en toute saison. Si vous vous retrouvez dans les dires plus haut, mais que vous souhaitez encore plus de polyvalence, de sécurité et de confort, optez plutôt pour un réchaud à gaz déporté qui offre, comme nous l’avons vu, bien des avantages intéressants en bivouac ou en camping

Enfin, offrez-vous un Jetboil si la consommation de gaz, la résistance face au vent et la fiabilité font partie de vos critères principaux !

guide-achat-rechaud-utilisation

L'essentiel en 3 points

Quoi retenir ?

Comme pour la majorité des articles essentiels de bivouac, les réchauds à gaz se divisent en plusieurs types et catégories afin de répondre aux mieux aux différents besoins des randonneurs et bivouaqueurs. Il ne vous reste désormais plus qu’à trouver le vôtre, celui qui conviendra parfaitement à l’utilisation que vous voulez en faire ! 

Après le réchaud, le sac de couchage ! Vous êtes à la recherche d’un sac de couchage adapté à votre pratique ? Vous êtes au bon endroit : lisez maintenant notre guide d’achat complet dédié aux sacs de couchage pour le bivouac !