ARTICLE DE BLOG

Bien entretenir son matelas de bivouac : les astuces incontournables

entretenir matelas bivouac

Le bivouac est une activité outdoor de plus en plus pratiquée par les amateurs de grands espaces. Profiter de la nature sans avoir à se soucier de trouver un hébergement est en effet attrayant ! Le matelas de bivouac est donc un élément essentiel pour le confort et le bien-être des bivouaqueurs, et il est ainsi important d’en prendre soin. Dans cet article, nous allons vous donner les meilleurs conseils et astuces pour bien entretenir votre matelas de bivouac afin de conserver 100% de son confort, de ses performances et toute sa durabilité.

Le matelas de bivouac : un équipement indispensable pour tout campeur

Nous en parlons régulièrement ici : le matelas de bivouac est un équipement essentiel pour tout bivouaqueur qui se respecte. Il fait le lien entre le sol et votre sac de couchage, et doit donc être choisi avec précaution parmi les différents types présents sur le marché : matelas gonflable classiques, matelas autogonflants ou encore matelas en mousse. Ce dernier doit aussi être à 100% adapté à l’utilisation et les activités de son possesseur. Retrouvez d’ailleurs ici notre guide d’achat complet d’un matelas de sol pour le bivouac. 

Bien qu’il soit conçu pour être robuste et durable, le matelas de bivouac doit constamment être entretenu pour éviter une usure prématurée et des dommages potentiellement irréversibles. Des soins réguliers sont demandés pour entretenir et prolonger la durée de vie de votre matelas. Pour que votre nuit en forêt ou en montagne se déroule dans les meilleures conditions !

Comment entretenir votre matelas de bivouac ? Nos astuces d'entretien !

Voici nos astuces indispensables pour faire durer votre matelas de bivouac de nombreuses années, sans jamais vous faire faux bond. Et oui, en bivouac, le matelas revêt une importance capitale et son coût n’est pas négligeable. Il est donc essentiel de le chouchouter avant, pendant et après vos sorties outdoor, qu’il s’agisse d’un trek, d’une randonnée itinérante ou d’un simple bivouac à la belle étoile !

Toujours stocker son matelas dans un endroit sec et aéré

Après chaque sortie, dépliez votre matelas de bivouac et laissez-le sécher à l’air libre pour évacuer totalement l’humidité. Vous pouvez ensuite le replier en s’assurant qu’il soit parfaitement sec et sans le rouler de manière trop serrée. Enfin, stockez le matelas  dans un endroit vraiment sec et aéré pour éviter les moisissures et les mauvaises odeurs en résultant. 

 

Réaliser ces différentes étapes d’entretien après chacune de vos sorties outdoor permettra à votre équipement de durer plus longtemps, et ce, sans compromettre ses performances en termes de chaleur et d’isolation.

Bien protéger son matelas des intempéries

L’humidité est probablement l’ennemi numéro un de votre matelas de bivouac, à l’instar de votre sac de couchage. Vous pouvez donc ajouter un revêtement imperméable à votre matelas pour le protéger des intempéries (orage, tempête, pluie) et des salissures. Il est aussi possible d’utiliser une couche de mousse supplémentaire pour le rendre plus confortable. Si vous bivouaquez dans des zones ou des régions assez humides, votre matelas de bivouac doit impérativement avoir été conçu pour résister, au moins un petit peu, à l’humidité et aux moisissures. Faites par conséquent attention à cela lors de l’achat ou du renouvellement de votre matelas.

Si vous avez des allergies, vous pouvez acheter un matelas hypoallergénique qui est conçu pour réduire les risques d’allergie et d’irritation qui surviennent lorsque l’on est en pleine nature. Dans la même idée, si le confort est votre priorité, vous pouvez par ailleurs acheter un matelas spécialement conçu pour fournir un soutien et un confort supplémentaire, en étant par exemple, plus épais que la moyenne. Et bien sûr, si vous êtes dans cette optique-là, pensez à prendre un oreiller de bivouac avec vous pour vous assurer de passer une excellente nuit à belle étoile.

Nettoyer régulièrement son matelas de bivouac

Entretenir son matelas de bivouac est essentiel pour le préserver et en tirer le meilleur parti. Un nettoyage complet et régulier fait donc partie de ce rituel. Il est effectivement recommandé de le laver à la main et de le sécher à l’air libre, en le retournant régulièrement pour éviter toute accumulation de saleté ou de moisissures. Vous pouvez pour cela utiliser une éponge ou un chiffon humide, accompagné d’un savon doux pour éliminer la poussière et les impuretés en surface. Veillez à bien le sécher ensuite. Une fois sec, il est préférable de le ranger dans un sac étanche pour le protéger de la poussière et des intempéries. 

Vous pouvez aussi utiliser un aspirateur de temps en temps afin d’enlever efficacement la poussière, les acariens et les allergènes accumulés. Faites-le tout de même avec précaution. Enfin, certains pratiquants de bivouac retournent leur matelas à chaque nouvelle saison, et ce, pour assurer un soutien uniforme et une usure régulière.

Procéder à une inspection attentive avant chaque sortie

Tout comme le sac de couchage, le matelas de bivouac doit être soigneusement inspecté avant chaque sortie outdoor, quelle qu’elle soit. Et ce afin d’éviter les mauvaises surprises lors du montage du camp à la fin de la journée ! 

Selon nous, les points de vérification doivent surtout se concentrer autour des coutures (qui peuvent se fragiliser et s’effilocher avec le temps), des orifices d’entrée et de sortie d’air, ainsi que du sac de transport. Aussi, vérifiez régulièrement le matelas dans son ensemble, pour détecter tout signe de détérioration, comme une déformation ou une déchirure. Si tel est le cas, procédez à son remplacement. Enfin, prenez garde à bien avoir avec vous le kit de réparation livré avec votre matelas. Celui-ci est essentiel en cas de pépins une fois sur place, comme une crevaison. Vous devez toujours l’avoir sur vous !

Ces différents points de vérification valent aussi pour votre sac de couchage, un équipement assez fragile également et qui doit donc être, lui aussi, inspecté avec soin avant et après chaque bivouac en plein air.

Utiliser des protections supplémentaires

Pour le protéger des petites saletés et des insectes, vous pouvez également recouvrir votre matelas de camping d’une housse de protection. Une housse en coton ou en polyester peut très bien faire l’affaire pour éviter que votre matelas ne s’abîme. Aussi, l’utilisation d’un tapis de sol à placer sous votre matelas est fortement recommandée pour protéger ce dernier des objets pointus. Et dieu sait qu’il y en a en bivouac : petites pierres, bouts de bois, etc. !

Il est par ailleurs préférable de systématiquement  stocker votre matelas de sol dans le sac de transport prévu à cet effet. Ce sac de rangement, souvent étanche, évite ainsi que l’humidité ne s’infiltre à l’intérieur et ne cause des dommages irréversibles à votre matelas.

En conclusion, prendre soin de votre matelas de bivouac est essentiel pour vous garantir un confort optimal, de bonnes performances et une durabilité maximale. Il est donc important de le nettoyer après chaque utilisation, de le ranger dans un endroit sec, et de le vérifier régulièrement pour détecter tout signe de dégradation. En suivant ces conseils, vous allongerez la durée de vie de votre matelas de bivouac et pourrez en profiterez pendant de nombreuses années encore !

Dans la même série, consultez tout de suite notre article de blog vous présentant cette fois les différentes façons de bien entretenir votre sac de couchage de bivouac et ici nos astuces d’entretien de votre tente de bivouac.