ARTICLE DE BLOG

Entretien d'une tente de bivouac : nos conseils pour bien la nettoyer et allonger sa durée de vie

entretien tente bivouac

Élément central d’un bivouac, la tente est à ce titre un équipement important dans la panoplie du bivouaqueur amateur ou confirmé. Elle doit ainsi être au cœur de l’attention de ce dernier, qui doit l’entretenir correctement pour qu’elle puisse conserver toutes ses  performances et durer un maximum dans le temps. Voici donc tout ce que vous devez savoir à propos de l’entretien de votre tente de bivouac sous forme, cette fois-ci, de questions-réponses les plus fréquemment posées par nos lecteurs.

Comment nettoyer ma tente de bivouac ?

Il y a fort à parier qu’à la fin de la saison de bivouac, votre tente ait besoin d’un bon nettoyage avant de la remiser dans un placard pour l’hiver. Pour laver votre tente de bivouac, seule une éponge et de l’eau douce (avec l’aide d’un tuyau, par exemple) suffiront pour enlever les tâches principales et la faire briller de nouveau. De l’eau savonneuse peut être utilisée mais veillez à ce que le savon ne soit pas composé de détergent. Effectivement, les produits de nettoyage classiques causent des dégâts irréparables sur l’imperméabilité de la tente. N’utilisez donc pas de liquide vaisselle, de détergent ou encore d’eau de javel. Assurez-vous ensuite de bien rincer votre tente de bivouac et mettez là à sécher. Ne la pliez pas avant que celle-ci soit entièrement sèche et exempte d’impureté.

Autre chose à savoir : vous pourriez être tenté de mettre votre tente à la machine à laver. Mauvaise idée ! C’est à ne surtout pas faire, de même qu’un nettoyage à sec est peu recommandé. Cela risque de détériorer irrémédiablement le tissu imperméable de votre tente.

Quelle est la meilleure manière d’enlever les taches tenaces sur ma tente ?

Selon l’environnement dans lequel vous bivouaquez (forêts, alpages, littoraux, etc), il se peut que des taches tenaces se soient incrustées dans votre tente. Voici le mode d’emploi pour les faire partir efficacement, sans abîmer votre toile de tente ou son étanchéité. 

Tout d’abord, une tache est toujours plus facile à retirer lorsqu’elle n’est pas encore totalement sèche. Essayez donc tant que faire se peut de la retirer tout de suite. Utilisez en premier lieu un chiffon ou une éponge accompagnée d’eau savonneuse. Si cette action reste sans effet, une brosse à poil souple (et non pas rigide) peut être utilisée mais attention à ne pas trop forcer sous peine de détériorer votre toile de tente qui, rappelons-le, est très fragile.

chiffon bivouac

Si la tâche est malheureusement déjà sèche, essayez de la gratter avec un outil non tranchant, comme une fourchette ou une cuillère par exemple, puis passez la tache sous l’eau. Pour enlever une tache de moisissure, vous pouvez appliquer un peu d’ammoniaque ou de bicarbonate de soude avant de frotter à l’aide d’une brosse et de l’eau claire. Il existe, par ailleurs, sur le marché un nettoyant technique pour tente de bivouac et de camping, le Nikwax Tent & Gear Solarwash. Ce produit a été spécifiquement développé pour nettoyer en profondeur les toiles de tente et n’endommage donc pas celles-ci. Il peut ainsi être une bonne option si les méthodes citées plus haut ont été infructueuses sur votre tente.

Comment éviter à tout prix la moisissure sur ma tente de bivouac ?

Malgré les efforts fournis par les fabricants pour contrer ce fléau, une exposition prolongée à l’humidité peut sérieusement endommager votre tente de bivouac ou de camping, en lui faisant perdre ses propriétés imperméables. La cause ? La moisissure ! Pour éviter que votre tente développe des moisissures, assurez-vous donc de ne jamais la plier et la ranger alors qu’elle est encore humide. Au contraire, aérer et sécher sa tente est la meilleure solution pour contrer ce problème. Vous éviterez de cette manière les taches de moisissures et les mauvaises odeurs qui y sont liées. C’est la seule solution !

Comment stocker idéalement ma tente de bivouac à l’approche de l’hiver ?

Comme pour de nombreux autres équipements de bivouac, le stockage d’une tente doit se faire dans un endroit sec, aéré, frais et à l’abri de la lumière directe du soleil. Ne stockez pas durablement votre tente de bivouac dans son sac de transport : cela peut favoriser l’apparition de moisissures si un peu d’humidité est présent. Préférez plutôt l’utilisation d’un sac de stockage en mesh, qui a la particularité d’être léger et respirant tout en contrant la poussière.

Un grand sac en coton peut également faire l’affaire dans cette optique., mais sera moins respirant qu'un sac en mesh.

D’autres conseils d’entretien de votre matériel de bivouac

Il n’y a pas que la tente qui compte en bivouac ! Votre sac de couchage ainsi que votre matelas de sol sont des équipements de bivouac qui méritent, eux aussi, un entretien et un soin régulier. Justement, nous y avons dédié des articles de blog complets, que voici ci-dessous : 

Prenez le temps de lire ces différents billets de blog afin d’être incollable sur l’entretien de votre matériel de bivouac. Et pour allonger la durée de vie de vos équipements !

Grâce à nos différents conseils présents dans cet article, vous savez désormais entretenir convenablement votre tente de bivouac, sans risque de l’abîmer. Continuez sur votre lancée et consultez sans attendre notre guide d’achat ultime d’une tente adaptée au bivouac ! Vous y trouverez les meilleurs conseils pour choisir avec pertinence votre future tente de bivouac. Voici aussi un test complet de la tente ultra-légère Camp Minima 2 SL !