ARTICLE DE BLOG

Bivouac : définition, conseils et précisions sur cette activité outdoor

bivouac

Si vous nous lisez, c’est que vous avez forcément un intérêt (ou une passion ?) pour le bivouac, la randonnée ou encore le trekking. En bref, vous aimez vous retrouver dans les grands espaces, loin du monde et de l’agitation pour vous ressourcer, vous dépasser et en prendre plein la vue. Aujourd’hui, nous vous proposons de revenir en détail sur cette pratique outdoor qu’est le bivouac en apportant plusieurs précisions indispensables sur ce qu’est le bivouac, sur son essence et sur certains points réglementaires à ne pas négliger.

Définition : qu'est-ce que le bivouac ?

Le bivouac est une activité outdoor consistant à passer une ou plusieurs nuits en plein air, généralement dans un environnement naturel tel que la montagne, la forêt, le désert, le littoral ou d’autres espaces sauvages. Contrairement au camping traditionnel qui implique de s’installer dans un site déjà existant et avec des infrastructures, le bivouac se caractérise par son côté plus minimaliste et mobile, où les bivouaqueurs cherchent  avant tout à vivre une véritable expérience immersive dans la nature plutôt que simplement trouver un lieu pour dormir. D’ailleurs, retrouvez ici plus de précisions sur les différences fondamentales qui existent entre camping, camping sauvage et bivouac.

Le bon côté de cette activité ? N’importe qui peut sortir dans la nature et bivouaquer, du moment qu’il est équipé du nécessaire en termes d’équipement et de matériel de bivouac, et c’est ce qui rend cette pratique si belle, universelle et attirante. Un adolescent, tout comme un retraité ou encore un adulte et son enfant, peuvent s’adonner à celle-ci et vivre des aventures mémorables à seulement quelques kilomètres de leur habitation. Vous êtes déjà expérimenté ? Voici aussi un article complet sur les différents abris possibles en bivouac et que, selon nous, vous devez considérer pour apporter un peu de changement à vos habitudes bivouaquesques (ça se dit, ça ?).

Les caractéristiques clés du bivouac

Le bivouac se distingue par plusieurs caractéristiques clés dont voici les principales :

  • Mobilité et flexibilité : les bivouaqueurs sont souvent mobiles et se déplacent d’un endroit à un autre pendant leur aventure outdoor. Cette mobilité peut être liée à des activités sportives telles que la randonnée, le trekking ou encore l’alpinisme.

  • Légèreté et minimalisme : les pratiquants de bivouac tendent à minimiser et rationaliser au maximum leur équipement afin de rester légers et flexibles. Cela implique l’utilisation de tentes légères, de sacs de couchage compacts, de mini-réchauds à gaz et de prendre uniquement le nécessaire. On appelle cela la philosophie “MUL”, acronyme de marche ultra-légère, où la notion directrice est que le poids est l’ennemi intime du randonneur.

  • Autonomie : les bivouaqueurs sont 100% autonomes et doivent donc emporter avec eux tout le nécessaire pour survivre et être à l’aise. Cela inclut donc nécessairement des vivres, de l’eau, des vêtements adaptés, et d’autres équipements essentiels tels que des GPS ou des cartes.

  • Connexion avec la nature : et déconnexion avec le reste ! Le bivouac permet à ses pratiquants de vivre une expérience vraiment intime et intense avec la nature, leur permettant de se connecter davantage avec cet environnement naturel et sauvage qui le mérite tant.

  • Respect de l’environnement : étant au contact direct de la faune et de la flore, les amateurs de bivouac sont généralement sensibles à l’impact de cette activité sur l’environnement. Ils minimisent donc leur empreinte écologique en laissant le moins de traces possible derrière eux.

Leave No Trace, où l'art du bivouac responsable

Au départ impulsé par les Américains, le mouvement Leave No Trace a peu à peu gagné l’Europe et la France. Signifiant littéralement “ne laisser aucune trace”, cette philosophie encourage les pratiquants de bivouac, mais aussi de randonnée et de trekking, à ne laisser aucune trace de leur passage dans la nature, sur les sentiers pédestres et les lieux de bivouac. Et donc, à minimiser leur impact sur l’environnement naturel parcouru. L’idée sous-jacente est de profiter tout autant de la nature, mais toujours de manière responsable.

Les principes de la philosophie Leave No Trace

Les principes fondamentaux de cette méthode du Leave No Trace en bivouac sont les suivants : 

  • Bivouaquer de manière responsable en choisissant des spots de bivouac déjà établis lorsque cela est possible afin d’éviter d’endommager outre mesure la végétation. Respecter les règles locales et s’assurer de ne pas bivouaquer dans des zones où c’est interdit.
 
  • Éviter de déranger la faune en gardant ses distances avec les animaux sauvages pour éviter de perturber leur attitude, et en ne les nourrissant pas. Cela peut en effet modifier leur comportement à long terme.
 
  • Ne jeter aucun déchet dans la nature en emportant avec soi tout ce qui a été consommé, y compris les déchets non biodégradables, les déchets alimentaires et les emballages plastiques. Utiliser pour cela des petits sacs poubelles ou des sacs à glissière (sacs Ziploc) pour transporter ses déchets en toute sérénité.
 
  • Ne jamais faire de feu, et ce, sous aucun prétexte. Les feux détruisent durablement la flore à la surface, mais également les organismes et les micro-organismes vivant sous terre. Ils sont de plus la cause de nombreux incendies dévastateurs en été. Pour faire cuire sa nourriture, il est possible d’utiliser plutôt un réchaud de bivouac à gaz, bien plus respectueux de l’environnement qu’un brasier à ciel ouvert. Et pour se réchauffer, prévoir des vêtements adaptés aux températures et à la météo du lieu du bivouac !
 
  • Respecter les règles locales en s’informant sur les lois, les décrets et les réglementations locales concernant le bivouac en pleine nature. Certaines zones sensibles peuvent être l’objet de restrictions spécifiques pour protéger au mieux la faune et la flore environnante.

Un point sur la réglementation en bivouac

Nous venons justement d’en parler plus haut : tout comme le camping, le bivouac est une activité outdoor très réglementée, surtout lorsqu’elle a lieu au sein d’espaces naturels protégés comme les parcs nationaux, les parcs naturels régionaux, les réserves naturelles ou encore les zones qualifiées de fragiles comme certains marais ou littoraux. Renseignez-vous donc impérativement sur la réglementation et les lois en vigueur du lieu où vous souhaitez bivouaquer, sous peine de recevoir une amende, qui peut parfois être élevée. Nous avons d’ailleurs compilé pour vous toutes les informations à savoir vis-à-vis de la réglementation du bivouac ici.

Par exemple, dans le Parc national de la Vanoise, en Savoie, le bivouac est toléré uniquement aux abords des refuges, sur un site identité à cet effet, et avec l’autorisation du gardien du refuge en question. En cas de manquement à cette obligation, l’amende s’élève à plus de 100€.

Vous voilà désormais connaisseur des différentes subtilités de cette merveilleuse activité de plein air qu’est le bivouac ! Vous êtes également au courant des grands principes de vie qui animent la communauté des amoureux de la nature et des grands espaces. Suivez ces derniers à tout prix et vous pourrez ainsi pleinement profiter de votre aventure en bivouac tout en minimisant au maximum votre impact sur l’environnement et les zones traversées. 

Vous débutez en bivouac ? Découvrez ici les 5 règles ultimes d’un bon bivouac ou encore les 10 conseils pour un bivouac idéal et maîtrisé. Nos ressources sont là pour vous aider !